mercredi 30 avril 2008

Pastilla au poulet et pignons

Fana de la cuisine d’Afrique du nord et notamment de sa douce et délicieuse association de sucré-salé, j’ai testé pour vous une Pastilla au poulet (d’après le Prima cuisine gourmande de ce mois-ci).

La mise en place des feuilles de brick est un peu technique mais cette recette est facile et rudement bonne !












Ingrédients (pour 6 personnes) :

  • 8 grandes feuilles de brick
  • 800 g d’escalopes de poulet
  • 2 œufs
  • 125 g de beurre
  • 1 citron
  • 2 oignons
  • 150 g de pignons
  • 10 cl d’eau
  • 2 CS d’huile d’olive
  • 1 cc de sucre en poudre
  • 1 dosette de safran
  • 1 cc de coriandre en poudre
  • 2 cc de cannelle en poudre
  • sel, poivre, sucre glace


Broyer 100 g de pignons. Peler et hacher les oignons. Couper les escalopes de poulet en lamelles puis en dés.

Faire fondre les oignons dans une sauteuse avec l’huile chaude. Faire dorer les dés de poulet. Saler, poivrer, ajouter le safran, un peu de cannelle et la coriandre. Remuer sur feu moyen.

Ajouter un demi jus de citron, l’eau, le sucre en poudre puis les œufs battus. Remuer constamment jusqu’à ce que les œufs soient pris mais moelleux. Incorporer les pignons entiers et broyés. Laisser refroidir.

Badigeonner les feuilles de brick de beurre fondu. Beurrer une tourtière à bord haut. Disposer 4 feuilles en étoile (ou quelque chose qui y ressemble si elles sont rondes…) en les laissant dépasser du moule. Ajouter la farce. Rabattre les feuilles et couvrir des 4 feuilles beurrées restantes en en les rabattant desous.



Cuire 30 à 35 minutes dans un
four préchauffé th.6 (180°C).
La pastilla doit être bien dorée.
Saupoudrer de sucre glace et
éventuellement de cannelle.
Servir chaud ou tiède.


Précision :
le sucre glace en surface
n’est pas une option,
mais une obligation !

7 commentaires:

Omar Raddad a dit…

Sète pastilla ma tuer

Mr Chief cook a dit…

If i eat your pastilla i will be very happy!

But i have one recommandation for you. I think you should learn how to cook by watching the gastronimic chief who lives in your home.
it's just an advice. you do what you want after all.

Samy a dit…

Celle-là, c'est sûr que je vais la tester ! Tu aurais une idée pour l'accord avec un vin peut-être ?
Et pis on veut encore d'autres recettes, ça fait longtemps que tu nous délaisses !
(ps: merci pour tes conseils au sujet de ma petite carte, je crois que je touche enfin au but)

Ben a dit…

j'adore la cuisine,mais j'ai toujours du mal avec sucré/salé. pourquoi le sucre glace est obligatoire?

Marie a dit…

Samy : compte tenu de mon incompétence (à vrai dire je ne bois jamais de vin ;-p ), je ne vais pas trop m’avancer sur le vin pouvant accompagner cette pastilla mais après m'être un peu renseignée, il semble qu’un vin moelleux ou demi-sec, légèrement sucré type Viognier serait bien. La recette d’origine conseille un Monbazillac pour accentuer l’association de salé-sucré mais ça sera peut-être un peu trop justement.
(juste quelques problèmes de timing ces deux dernières semaines mais l’arrivée de nouvelles recettes est imminente !)

Ben: le sucre glace en surface est une obligation juste pour profiter pleinement du jeu entre le sucré et le salé qui est assez léger dans la pastilla. Pour avoir goûté avec et sans, pas d’hésitation, c’est avec ! Mais si tu n’aimes pas le sucré-salé, c’est une autre recette qu’il va falloir essayer !

Nathalie a dit…

C'est fabuleux ce que je trouve sur ce blog ! Je sens que je vais essayer plein de trucs !!! ^_^

Mu a dit…

Bonjour

Je ne me lasse pas de "feuilleté"encore et encore les pages plus gourmande les unes que les autres de votre superbe blog.
Bravo
Murielle