mercredi 30 décembre 2015

Bundt cake orange-chocolat

Si vous cherchez encore une idée de dessert pour le réveillon du 31, arrêtez tout! Ce cake à l'orange, très moelleux, imbibé de sirop, surmonté d'un glaçage au chocolat et de zestes confits conviendra parfaitement! L'association du chocolat et de l'orange a un vrai goût de fêtes de fin d'année, et l'utilisation d'un moule de type bundt cake, avec une jolie déco, sublime en un clin d’œil un gâteau.

Ingrédients (pour 6 à 8 personnes)*

pour le gâteau
  • 150 g de beurre + 20 g pour le moule
  • 220 g de sucre en poudre
  • 4 oeufs
  • 150 g de farine
  • 1/2 sachet de levure
  • 100 g de poudre d'amande
  • le zeste d'une orange non traitée
pour le sirop
  • 220 g de sucre en poudre
  • 4 oranges non traitées (pour obtenir 25 cl de jus et récupérer le zeste)
pour le glaçage au chocolat
  • 150 g de chocolat
  • 75 g de beurre


Préparation du sirop
Commencer par le sirop.
Lavez et sécher les oranges. Prélever leur zeste à l'aide d'un économe en évitant de prendre le ziste qui est la partie blanche et amère située entre le zeste et la pulpe. Couper le zeste en fines lamelles.
Dans une casserole, placer le sucre, le jus et le zeste des oranges. Faire chauffer à feu doux pendant une petite heure. Arrêter la cuisson lorsque les zestes sont translucides et confits, le sirop épais. Si le gâteau n'est pas prêt, faire réchauffer le sirop juste avant d'en imbiber le gâteau.

Préparation du gâteau
Préchauffer le four à 160°C.
Faire fondre le beurre à feu doux et réserver.
Battre pendant 5 min les œufs et le sucre jusqu'à blanchiment et jusqu'à ce que la pâte triple de volume. Ajouter la farine et la levure tamisées, puis mélanger.
Ajouter le beurre, la poudre d'amande et le zeste de l'orange finement râpé. Mélanger. Verser la pâte dans un moule généreusement beurré. J'ai utilisé ici un moule à kouglof mais tout moule rond avec un trou au milieu, comme les moules à savarin, permettra d'obtenir ce type de résultat qu'on appelle bundt cake.
Cuire pendant 45 à 50 min.

Punchage du gâteau
Démouler le gâteau dès la sortie du four et le placer sur une grille, au-dessus d'un plat, pour que l'excédent de sirop et de glaçage puisse couler. Commencer le punchage (imbibage) avec le sirop qui doit être chaud. Ne pas le verser tout d'un coup mais prendre le temps d'imbiber tout le gâteau en utilisant un pinceau. Ainsi, le sirop est appliqué avec amour et douceur sur toute la surface du gâteau pour être absorbé plus régulièrement! Il est important que gâteau et sirop soient chauds.

Glaçage du gâteau
Faire fondre au bain-marie le beurre et le chocolat. Bien mélanger et homogénéiser. Le chocolat doit être suffisamment liquide et coulant pour être utilisé. De plus, il refroidit et durcit vite, il ne faut donc pas traîner une fois qu'il est retiré du bain-marie.
D'un geste sûr et rapide, le faire couler sur la surface du gâteau et le faire dégouliner tranquillement sur les côtés. Ne pas en mettre trop si vous souhaitez laisser apparaître des coulures.
Attendre quelques minutes que le chocolat se fige pour déposer les zestes d'orange : si le chocolat est encore trop liquide les zestes vont glisser, s'il est trop froid et complètement durci, les zestes ne tiendront pas bien.

Il me restait un peu de sirop et de zestes d'orange que j'ai déposés dans chaque assiette sur la part de gâteau.

Si l'idée de ne servir qu'une tranche de cake pour un dessert de fête ne vous suffit pas, accompagnez-la d'une salade d'agrumes.




* À quelques détails près, la recette est tirée du Saveurs Desserts 2015 ("gâteau aux agrumes"). J'ai supprimé la vanille, ajouté le chocolat et modifié la réalisation du sirop car la recette du magazine ne donnait pas les bonnes indications. Merci Tata Frangipane pour les astuces sirop et de nous l'avoir fait goûter, impossible d'y résister, il était si beau si bon!!!


Aucun commentaire: