samedi 21 juin 2008

Fatal chocolat : le dégoulinant

Fini le carré de chocolat au milieu du ramequin pour créer un cœur fondant dans vos gâteaux : il est temps d’adopter la technique de la pâte à peine cuite qui coule à l’infini ! Une avalanche de chocolat dans une texture et des saveurs parfaites alors pas d’hésitation !

Profitons-en d’ailleurs pour mettre au clair la dénomination de ce fabuleux dessert intitulé bien souvent mi-cuit mais qui ne me semble vraiment pas assez parlante. Fondant ? Mollet ? Coulant peut-être ? Pas vraiment … j’ai décidé que Dégoulinant au chocolat était bien plus adapté !











Cette recette vient du blog délicieusement appétissant Cakes in the city qui est pour moi le top pour aiguiser ses papilles et trouver de bonnes recettes (recette des Gâteaux mi-cuits au chocolat).


Ingrédients (pour 6 ramequins) :
  • 165 g de chocolat pâtissier
  • 120 g de beurre tempéré
  • 4 oeufs extra frais
  • 105 g de sucre
  • 40 g de farine
  • du sucre glace pour la décoration

Beurrer très généreusement 6 ramequins et les réserver au réfrigérateur.

Battre le sucre et les oeufs afin d'obtenir un mélange mousseux. Faire fondre le chocolat et le beurre au bain-marie et verser sur la préparation aux oeufs. Mélanger jusqu'à ce que la pâte soit bien lisse. Tamiser la farine et l'incorporer à la pâte. Mélanger.
Répartir la pâte dans les ramequins et les entreposer au réfrigérateur une dizaine d'heures au moins ou toute une nuit.

Faire cuire pendant environ 12 minutes (d'un four à l'autre le temps de cuisson est très variable) dans un four préchauffé à 180°C.
La surface du gâteau doit être à peine cuite.
Démouler, saupoudrer de sucre glace et servir aussitôt.




















Conseils :
  • Ne pas hésiter à faire la recette dans de plus grandes proportions pour placer quelques ramequins au congélateur et en avoir sous la main à la moindre occasion !

  • Petite technique perso pour déterminer la fin de la cuisson des gâteaux : quand il ne reste plus qu’une sorte de petite flaque de pâte pas tout à fait cuite au centre de la surface, c’est prêt ! Mais ce sera une version très très dégoulinante (encore un peu plus que la photo) donc à adapter selon les goûts !

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter un moment d’intense émotion à la découverte du geyser chocolatesque et une excellente dégustation !

24 commentaires:

Virginie a dit…

J'adoooooooooooore quand ça dégouline de chocolat!!!
Miammmm!

nanie a dit…

Ce petit gâteau est superbe, et ta recette me plaît beaucoup !

Nadia a dit…

Je fonds devant cette photo...bravo!

Myrtille a dit…

Mmm!! Quel délice! ton gateau est vraiment très réussi !

Amélie a dit…

Terribles comme elles donnent envie tes photos !! Bravo, tu les as bien réussis ! ;) Le nom est très approprié aussi ! ^^

Blogally_sevy a dit…

je note la recette pour mon Jules qui en est gaga ! très jolie photo :)

Sandra Avital a dit…

C'est marrant: on n'a pas seulement eu la même inspiration, on pose la même question:
http://sandrakavital.blogspot.com/2008/06/plus-gourmande-que-nigel-slater-moi.html

Même en anglais, ils n'ont pas trouvé de nom!

Pompelpot a dit…

Dégoulinant très gourmand! Merci pour le "truc"!

Lili a dit…

oh la la quelle tuerie ce coulant

judge dredd a dit…

booooooooooooommmmm!!!!!!!!
t'as gagné le blog game!
t'as réduit la concurrence à une civilisation souterraine qui ne supporte même plus la lumière du jour. Le dégoulinant nucléaire et le tsunami chocolaté qui a suivi n'ont laissé aucune chance aux espèces qui peuplaient encore hier le sol terrien.
CHACHAOS!

gourmandelise a dit…

Oh la la je fond pour ce dégoulinant au chocolat, j'adore!!! Bonne journée.

Anonyme a dit…

fatal chocolat???
c'est en rapport avec fatal bazooka???

Pierrick a dit…

Quelle difficile et formidable destin que l'éphémère cénesthésie d'une telle beauté noire? Aussi désirable soit-elle sur la 2D d'un écran qui pourtant la rend éternelle, on ne peut rester des heures devant à la contempler, à l'instar d'un amateur d'art en présence d'une oeuvre. Non, l'envie d'appétence qu'elle suscite, abrège son existence dans ce cet impitoyable monde réel. Amen

Suck-My-G33k a dit…

Salut, je voudrai faire un commentaire constructif pour améliorer la lisibilité de ce blog. Alors voilà, je trouve ce blog assez compliqué pour les noobs en "cooking mama", donc ça serait pas mal de créer un lexique pour permettre aux noobzor comme moi de faire du "cooking mama" IRL (In Real Life chez les geeks!)

Ce lexique devrait inclure la signification des abréviations! 2 exemples :
- dans les recettes il y a la lettre "g", mais ça veut dire quoi, "g". Pour un geek "g" ça veut dire "gold", mais chez les cuisto je vois pas!
-dans les recettes il y a aussi écrit "cc". Chez nous ça veut dire "creep and counter", mais chez vous que cela veut-il dire?

Bref tout ça pour dire qu'un petit lexique pour vulgariser et rendre accessibles les termes techniques, ça roxxxxerait du poney!!!!

Maxime a dit…

allez donc commenter la recette des spaghettis marins plutôt que de vous extasiez devant ce dégouli de chocolat. C'est pas avec ça que vous n'aurez plus faim!

Marie a dit…

Que de nouveaux lecteurs après avoir lancé l’arme fatale ! Merci à tous pour tous ces compliments.

@Tibo (qui préfère rester Anonyme ;o) : merci de nous faire partager tes références musicales… Bon j’avoue c’est aussi un peu pour ça le titre. En même temps ce dessert au chocolat, c’est un peu comme le Fous ta cagoule de Fatal Bazooka, un tube quoi !

@Pierrick : quelle prose ! J’aime assez que mes desserts deviennent des muses…

@Suck-My-G33k : ravie d’apprendre qu’il y a enfin des WOW gamers parmi mes lecteurs ! Et parce qu’il est vrai qu’être game addict ne permet pas toujours de prendre le temps de faire de la vraie cuisine (la pizza froide devant sa bécane c’est quand même plus pratique), tu es tout à fait en droit de réclamer quelques petites indications lexicales pour le soir où tu décides de faire un break et de cuisiner pour ta douce. Alors en attendant que je transforme mon blog en tuto pour les cuisto-noobs, je fais confiance à ta dextérité geekstique pour trouver sur internet ce que signifie toutes ces abréviations …

@Maxime : bon t’arrête ton racolage vers tes articles ou j’te vire de notre association !

Van a dit…

moi je veux juste faire des jaloux et me faire mousser car j'ai eu le privilège de goûter ce super fatal dégoulinant de la mort qui tue...voila c'est tout, juste parfait en texture et en goût, rien à redire, juste un goût de trop peu et un début de possible addiction...
bravo Marie!

pitikiwi a dit…

quand je pense que dans quelques heures je vais probablement manger qqch préparer par Marie. slurp ! j'en salive d'avance... :) (non, en effet, mon commentaire n'a aucun rapport avec la recette)

pitikiwi a dit…

ouais ! elle nous a fait des muffins ! c'était trop bon ! et elle a dit que ma salade était bonne ! wahou ! trop la classe ! j'ai eu un compliment culinaire de Marie !!!!

Philo a dit…

Irrésistible !

leonine a dit…

quelle réussite!! tu les a cuit dans des ramequins en silicone?

Marie a dit…

@leonine : non, je les faits généralement dans des petits ramequins en aluminium ou en porcelaine, le tout étant que ceux-ci soient bien beurrés avant de mettre la pâte!

Anonyme a dit…

Excellent !!! mais la dégustation s'est faîte directement dans le ramequin car le démoulage est très "périlleux" !!! j'essaierai avec des ramequins en alu c'est peut être plus facile ...

Merci

M.

Marinette a dit…

J'ai fait ces "dégoulinants" ce midi, et je n'ai qu'un mot pour les décrire : FANTASTIQUES! Merci beaucoup pour cette recette que je cherchais depuis longtemps. Elle colle vraiment à celle que l'on trouve dans certains restaurants et dont je raffole. Jusque là j'utilisais la bonne vieille technique du "carré de chocolat placé au centre", mais dorénavant ce sera toujours votre recette.